Partager

Comment traiter la peur chez les chiens

Par Didier Lacombe. Actualisé: 16 janvier 2017
Comment traiter la peur chez les chiens

Le fait de vivre des expériences traumatiques ou de ne pas avoir été exposé à certaines situations pendant l'étape de socialisation, peut faire qu'un chien ressente de la peur dans certaines circonstances, comme nous le verrons ci-après. Souvent ces peurs sont traitées facilement, mais dans certains cas elles requièrent l'aide d'un professionnel, de préférence un vétérinaire spécialiste en éthologie, c'est-à-dire spécialisé dans les problèmes de comportement des animaux. Si vous ne savez pas comment traiter les peurs chez les chiens, sur ToutComment.com, nous vous donnons quelques conseils basiques.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment surmonter la peur des chiens de façon simple

La période de socialisation du chiot

Bien que lorsque vous lirez ceci, il sera peut-être trop tard, nous devons remarquer l'importance de cette période, car elle est fondamentale dans le développement de certaines peurs et phobies.

C'est à cette étape, qui se situe entre le premier et le troisième mois de vie du chiot, que l'animal connaît les stimulations qui se trouvent dans le monde qui l'entoure, pendant le développement de son cerveau.

Parfois, si l'animal n'a pas connu certaines stimulations pendant cette période, comme par exemple les voitures, motos ou les personnes de race différente de celle de ses propriétaires, il pourra les identifier comme quelque chose de bizarre et les craindre. C'est pour cette raison qu'il est conseillé d'exposer votre chien à diverses situations durant cette étape.

Précisons qu'à cet âge, le chiot n'a pas encore reçu tous les vaccins nécessaires pour être totalement protégé, il peut donc attraper des maladies. C'est pourquoi traditionnellement, il était dit qu'il ne fallait pas sortir le chiot de la maison jusqu'à ce qu'il ait reçu le dernier vaccin, mais de nos jours, il est conseillé de le faire pour prévenir les éventuels futurs problèmes de comportement.

De toute façon, pour prévenir les contagions, il convient de le sortir de façon contrôlée, c'est-à-dire, sans permettre au chiot d'entrer en contact avec d'autres chiens non vaccinés, ni avec des urines, ni selles canines, ni avec des flaques, eau stagnante...

Vous pouvez réaliser des promenades courtes, pas nécessairement tous les jours et seulement dans les zones propres.

L'habituation

Si vous n'avez pas socialisé correctement votre chien, nous vous conseillons d'utiliser la technique appelée habituation.

L'habituation est basée sur le fait de présenter la stimulation qui provoque de la peur chez le chien, dans un environnement tranquille et sans qu'il ne se passe rien de mauvais, de faible à forte intensité. Vous pouvez récompenser votre animal lorsque ses réponses sont acceptables (s'il reste calme et qu'il n'aboie pas, s'il n'essaie pas de s'enfuir...).

Par exemple, si votre chien a peur de l'orage, vous pouvez reproduire les sons de l'orage dans la maison, de faible à forte intensité, lorsque le chien est détendu, sans le gronder, ni le punir. Il est très important que pendant l'exposition à la stimulation rien de désagréable n'arrive et de lui donner une récompense lorsqu'il ne répond pas de façon indésirable, lorsqu'il reste tranquille.

Il est beaucoup mieux de faire plusieurs séances courtes qu'une longue et il est fortement recommandé de réaliser ces techniques sous la supervision d'un professionnel.

Il existe une autre méthode appelée inondation, qui consiste à exposer de façon contrôlée mais abondante le chien à la stimulation et le récompenser postérieurement, mais il s'agit d'une technique dangereuse qui requiert toujours un strict contrôle de la part d'un professionnel, c'est pourquoi elle n'est pas recommandée à niveau domestique.

Ce qu'il ne faut jamais faire

  • Utiliser des psychotropes (chlorure de lithium, fluoxétine diazépam, etc.) de vous-même ou sur conseil d'un dresseur car, bien que dans certains problèmes de conduite ils soient nécessaires, seuls les vétérinaires peuvent les prescrire.
  • Essayer de consoler ou de rassurer votre chien lorsqu'il présente des crises de panique. Avec ce comportement, le chien interprète que vous essayez de le protéger parce que la stimulation est hautement nocive ou dangereuse, il aura donc encore plus peur.
  • Utiliser l'inondation ou l'habituation « forcée ». Par exemple, si un chien de chasse a peur des coups de fusil et que vous l'attachez à un arbre pendant que vous tirez, le chien assimilera les coups de fusil à une punition (être attaché) et ceci, ajouté au stress que suppose la situation en soi, fera que l'animal craindra les coups de fusil beaucoup plus qu'auparavant. N'oubliez pas que nous avons dit que pendant la phase d'habituation, il ne doit rien arriver de désagréable pour le chien.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment traiter la peur chez les chiens, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux de compagnie.

Écrire un commentaire sur Comment traiter la peur chez les chiens

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment traiter la peur chez les chiens
Comment traiter la peur chez les chiens

Retour en haut