Comment soigner une crise d'epilepsie chez le chien

Comment soigner une crise d'epilepsie chez le chien

Nous verrons ici comment soigner une crise d'épilepsie, une maladie à caractère héréditaire dont les premières crises apparaissent généralement entre six mois et cinq ans. On identifie que notre chien souffre de cette maladie, principalement par les convulsions accompagnées de la rigidité des extrémités, des mouvements de pédalage, une salive abondante et une perte de connaissance, parmi d'autres symptômes.

Étapes à suivre:
1

L'épilepsie est une maladie qui doit être diagnostiquée par un vétérinaire. Si vous soupçonnez que votre chien subit une crise d'épilepsie, vous devrez l'emmener chez un spécialiste pour confirmer ou non si vous avez raison et d'évaluer la nécessité de mettre en place un traitement. L'épilepsie est une maladie qui n'a pas de remède, mais dont le nombre de crises et leur intensité peuvent être réduits avec un traitement médical. Cependant, ces médicaments ne sont administrés qu'aux chiens souffrant de crises d'épilepsie très fréquemment, car ils pourraient avoir des effets secondaires.

2

La plupart du temps, les attaques sont soudaines, mais, parfois, on peut percevoir les signes qui indiquent que votre chien est sur le point de faire une crise d'épilepsie. L'alerte principale est l'état de nerfs. Quelques secondes avant la crise, certains chiens se montrent agités et très nerveux, de sorte vous devez être alerte et prêt à réagir.

3

Que vous remarquiez que votre chien est sur le point de faire une crise ou si celle-ci vient de commencer, la première chose que vous devez faire est de rester calme. Les animaux ont la capacité de ressentir nos émotions et de les adopter, s'il remarque que vous êtes nerveux, il deviendra encore plus nerveux qu'il ne l'est.

4

Ensuite, il est très important de coucher le chien sur une surface rembourrée pour qu'il soit installé confortablement et puisse se détendre. Idéalement, placez le coussin ou le matelas que vous utilisez sur le sol pour éviter une chute possible. Si les convulsions sont très fortes, tenez-le sans exercer de pression pour le maintenir en position couchée.

5

Il est essentiel de ne pas essayer de sortir la langue de votre chien en cas de crise d'épilepsie. Ne vous inquiétez pas, il ne s'étouffera pas, cependant, si vous essayez de la déplacer, il est probable qu'il finisse par se la mordre inconsciemment.

6

Pour les chiens épileptiques souffrant de crises très intenses et fréquentes, le vétérinaire peut prescrire, en plus d'un traitement préventif, un décontractant musculaire que vous devrez lui donner pendant la crise. Ce décontractant est administré par voie rectale et les propriétaires peuvent le faire eux-mêmes, en suivant les instructions données par le vétérinaire. Idéalement, administrez le médicament lorsque vous allongez le chien. Souvenez-vous de rester calme en toutes circonstances. Une fois le médicament administré, la crise passera rapidement.

7

Après la fin de la crise, le chien se retrouve généralement désorienté et fatigué, laissez-le récupérer. Pour cela, laissez-le allongé s'il se sent à l'aise, dans son lit ou là où vous pensez qu'il peut être plus tranquille et détendu.

8

Bien que les crises épileptiques soient très impressionnantes et qu'elles aient tendance à effrayer les propriétaires, gardez à l'esprit qu'elles sont très rarement fatales et ne montrent aucun effet secondaire. Une fois la crise passée, le chien peut avoir le même niveau de vie qu'un chien ne souffrant pas d'épilepsie. Seuls les cas les plus graves devront suivre un traitement médical à vie.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment soigner une crise d'epilepsie chez le chien, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux de compagnie.