Partager

Comment soigner l'infection urinaire chez un chat

Par Didier Lacombe. Actualisé: 25 janvier 2017
Comment soigner l'infection urinaire chez un chat

Comme la plupart des animaux de compagnie, les chats peuvent souffrir d'infections urinaires, surtout les femelles. La première chose que détecte généralement le maître de l'animal est que le chat ou la chatte urine souvent et en faibles quantités, et que parfois, l'urine a une couleur rougeâtre, parce qu'elle peut contenir du sang. Dans la pratique, il n'est pas très compliqué de soigner l'infection urinaire d'un chat : sur toutcomment.com, nous vous expliquons comment procéder.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment savoir si votre chat a une infection urinaire
Étapes à suivre:
1

Alimentation

L' anorexie (manque d'appétit) est un symptôme très commun de la plupart des maladies affectant les chats, notamment de l'infection urinaire.

Une bonne alimentation aide à mieux soigner l'animal, et ce, plus rapidement ; mais en plus, en raison du métabolisme des chats et de la façon qu'ont ces animaux de puiser de l'énergie dans leurs réserves de graisses, le jeûne est très nuisible pour eux et peut avoir des conséquences graves comme des troubles hépatiques.

Pour éviter cela, il existe des complexes vitaminiques, riches en nutriments, disponibles dans les cabinets vétérinaires et boutiques spécialisées, qui fourniront à votre chat l'énergie dont il a besoin, en plus de stimuler son appétit (dans certains cas).

Beaucoup de ces produits ont un bon goût, ils sont donc plus faciles à avaler pour les chats, et, sinon, ils peuvent être administrés directement dans la bouche avec une seringue (évidemment sans aiguille) et de beaucoup de patience.

Si la solution précédente n'a pas fonctionné, il est possible de faire appel à des compléments nutritionnels.

Il en existe de plusieurs types, tels que les composés vitaminiques mentionnés précédemment ou le diazépam à hautes doses (entre 1,25 et 2,50 mg selon le poids du chat, toutes les 8 heures par voie orale), que vous prescrira votre vétérinaire.

2

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Ils s'utilisent pour deux raisons. D'abord, pour améliorer l'état général du chat, comme ce sont des analgésiques et permettent au chat de se sentir mieux ; et second lieu, parce que leur effet anti-inflammatoire peut soulager la cystite (inflammation de la paroi vésicale de l'urine), souvent associée aux infections urinaires.

Vous devez cependant savoir que nombre de ces médicaments (AINS) peuvent être très toxiques pour les chats, surtout ceux utilisés dans la médecine humaine (aspirine, ibuprofène, paracétamol...), car ils peuvent causer de graves troubles dans la coagulation, en plus de problèmes gastro-intestinaux et rénaux.

En médecine vétérinaire, le meloxicam est traditionnellement utilisé en tant qu'anti-inflammatoire non stéroïdien, avec de bons résultats.

Bien que les corticoïdes s'avèrent extraordinairement utiles dû à leur grand pouvoir anti-inflammatoire, ils ne sont pas conseillés pour des maladies infectieuses, car ils peuvent diminuer les défenses de l'animal, retardant sa guérison.

3

Antibiotiques

Le rôle des antibiotiques est fondamental dans les infections, puisqu'ils sont chargés d'attaquer l'agent qui pose problème, les bactéries.

Généralement, ces infections sont causées par des germes sensibles à un type d'antibiotiques à large spectre,c'est-à-dire efficaces contre un grand nombre de bactéries appelées quinolones, telles que l'enrofloxacine, le marbofloxacine ou le pradofloxacine.

Normalement, des traitements antibiotiques de longue durée (deux semaines, parfois même plus) sont nécessaires pour résoudre le problème.

De toute façon, avant d'utiliser tout antibiotique, nous vous conseillons de réaliser un test de laboratoire appelé culture, complété par un antibiogramme.

Ceci est effectué en prélevant un échantillon d'urine stérile (c'est-à-dire, non contaminée) obtenu par cistocentèse (ponction de la vessie), cultivé pour détecter le type de bactérie à l'origine du problème. Une fois la bactérie responsable de l'infection découverte, un antibiogramme est réalisé (un test pour savoir quel antibiotique précis est efficace contre cette bactérie).

4

Problèmes associés. Certaines maladies, comme les calculs vésicaux, peuvent augmenter le risque d'infections. Dans ces cas, il est nécessaire de traiter également les maladies associées et de ne pas se limiter à l'infection en elle-même.

5

Nous recommandons que vous ameniez votre chat chez le vétérinaire au moins deux fois à l'an pour un examen.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment soigner l'infection urinaire chez un chat, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux de compagnie.

Écrire un commentaire sur Comment soigner l'infection urinaire chez un chat

Qu'avez-vous pensé de notre article?
1 commentaire
Florian
Les vétérinaires soignent les symptômes mais pas la base du problème. Du coup j'aurais préféré savoir comment soigner mon chat autres qu'avec des croquettes pas du tout adaptées (parce que aucune croquette n'est bonne pour les chats) ou avec les médicaments (dont la prescription est suivi à la lettre) qui visiblement non pas d'effet permanent. Et se sont les seules solutions que vous proposez. Je suis même prêt à lui cuisiner de bon plat adapté parce que j'aime mon chat.

Comment soigner l'infection urinaire chez un chat
Comment soigner l'infection urinaire chez un chat

Retour en haut