Partager

Comment savoir si votre chat a la gale

Par Didier Lacombe. Actualisé: 30 mars 2017
Comment savoir si votre chat a la gale
Image: lolchat.fr

La gale chez les chats n'a rien à voir avec la gale des chiens, mais c'est une maladie de la peau dont ils peuvent également être atteints, surtout près des oreilles. Cette affection se produit, dans bien des cas, par un acarien appelé Notoedres Cati ou acarien de la gale de tête. Cependant, il existe plusieurs types de gale classés en fonction de l'acarien qui les cause et de la zone affectée. Si vous remarquez que votre félin se gratte plus que d'habitude et a des rougeurs sur certaines parties du corps, il se peut qu'il ait cette affection. Pour savoir si votre chat a la gale, dans cet article de toutComment, nous vous expliquons comment le savoir

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment soigner la gale chez le chat

La gale chez les chats

La gale est une affection de la peau causée par un type d'acarien. En général, les acariens de la gale sont microscopiques (ils ne peuvent être vus à l'oeil nu), c'est pourquoi il est important de prêter tout spécialement attention au comportement de votre chat. Ces parasites se logent dans la peau de l'animal, plus concrètement dans son derme, mais n'arrivent jamais à l'intérieur de son organisme. L'acarien de la gale qui touche le plus les chats est le :

  • Notoedres Cat, c'est le plus courant de tous et il affecte seulement les chats. Ce type d'acarien commence par se loger sur la tête et les oreilles du félin et, petit à petit, se glisse vers le cou et le reste du corps. Les femelles de ce type d'acariens creusent des tunnels sous la peau de l'animal, où elles se logent et pondent des œufs, se nourrissant de la lymphe et des liquides tissulaires de l'animal, faisant tomber ses poils et rougir sa peau.
  • Cheyletiella Spp, qui peut aussi toucher les chiens mais le plus fréquent est qu'il s'attaque aux félins. Dans ce cas, les acariens ne creusent pas de tunnels mais se nourrissent de la kératine et vivent seulement à la surface. On le confond souvent avec les pellicules parce que les parasites, en se déplaçant, produisent une desquamation de la peau.
  • Otodectes Cynotis, qui est aussi beaucoup plus courant chez les chats que chez les chiens. Dans cet cas, les acariens se logent dans la canal auditif externe, principales causes de l'otite externe chez les chats. Tout comme l'acarien précédent, ils ne creusent pas de tunnels, mais se nourrissent de kératine. Ils provoquent la desquamation de la peau, l'apparition de croutes, d'eczémas et de sécrétions de couleur sombre.

Comment l'attrape-t-il

Dans tous les cas, la gale s'attrape par contact. S'agissant de parasites qui se logent seulement dans la peau des animaux, ils ne sont pas capables de survivre en dehors d'elle plus de deux semaines et c'est pourquoi ils ne peuvent passer que de l'un à l'autre. Cependant, il n'est pas nécessaire qu'il y ait un contact physique entre deux animaux, il suffit qu'ils soient proches l'un de l'autre, se frottent, aient partagé quelque chose, comme la nourriture ou une couverture, ou aient été dans la même pièce.

Normalement il n'y a pas de contagion aux humains mais, dans le cas du Cheyletiella Spp, il se peut qu'il migre vers la peau humaine et produise une infection temporelle causant démangeaisons et rougeurs.

Symptômes de la gale

Chaque type d'acarien produit des symptômes différents chez les chats. Cependant, les plus courants sont :

  • Chute des poils
  • Peau rougie
  • Démangeaison abondante et violente, le chat ne peut empêcher de se lécher les zones affectées.
  • Inflammation locale
  • Apparition de croutes, surtout dans les oreilles
  • Eczémas et desquamation de la peau
  • Sécrétion sombre dans l'oreille
  • Dans des cas graves, saignements dans l'oreille, hémorragies et perforation du tympan

En général, il est difficile d'identifier la gale pendant la période initiale car les symptômes ne commencent à apparaître qu'après deux ou trois semaines d'infection, lorsque les acariens se sont complètement développés. C'est pourquoi il est important de faire attention à si le félin se gratte ou se lèche plus que d'habitude ou s'il perd plus de poils que d'habitude. Dans ces cas, vous devrez l'emmener chez le vétérinaire au plus vite pour entamer un traitement.

Traitement

Une fois la maladie diagnostiquée, le vétérinaire entamera un traitement. En fonction du type de gale et du stade de la maladie, il vous prescrira des antiparasitaires ou autres médicaments. Les traitements peuvent aller de l'application de pipettes dans certaines zones du corps du chat et de gouttes pour les oreilles jusqu'à des shampooings spéciaux pour cette maladie, des médicaments par voie orale comme des pilules ou des comprimés antiparasitaires, ou encore des injections contre la gale. Lorsqu'un chaton est infecté par la gale, on ne fait pas de vaccins et le traitement se base sur des bains fréquents avec des savons antiparasitaires spécifiques, des pipettes ou des gouttes et de la vaseline pour les zones squameuses.

Sur toutCOMMENT, vous trouverez également des remèdes naturels pour traiter la gale du chat.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment savoir si votre chat a la gale, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux de compagnie.

Écrire un commentaire sur Comment savoir si votre chat a la gale

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Comment savoir si votre chat a la gale
Image: lolchat.fr
Comment savoir si votre chat a la gale

Retour en haut