Partager

Comment reconnaître un chien dépressif

Par Didier Lacombe. Actualisé: 20 janvier 2017
Comment reconnaître un chien dépressif
Image: pixabay.com

Les chiens sont des animaux routiniers, ils ont besoin d'horaires pour trouver la stabilité et sentir qu'ils contrôlent tous et chacun des éléments qui font partie de leur environnement. Lorsque quelque chose défaille ou s'altère, ils peuvent entrer dans un état de stress ou d'anxiété qui, s'il n'est pas identifié et traité, peut conduire à une dépression. Les troubles émotionnels sont des états très habituels chez les chiens, mais ils sont difficiles à découvrir. Souvent, nous avons tendance à penser qu'il s'agit de jalousie, si un nouvel animal est entré dans la famille, un mauvais comportement ou de la fatigue.

Voyons ici comment reconnaître un chien dépressif.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Comment reconnaître un chien empoisonné
Étapes à suivre:
1

Tout d'abord, il faut savoir que certains chiens présentent une plus grande tendance dépressive, c'est le cas des races Terrier. En raison de leur caractère et de leur personnalité, ces chiens sont plus susceptibles de souffrir de dépression. De plus, un chien qui provient d'un chenil, garderie canine ou élevage, et qui a été adopté adulte, y sera plus enclin à cause du changement d'environnement.

2

Pour identifier les symptômes de la dépression canine, soyez très attentif au comportement de votre chien. Un des premiers changements importants est en général l'absence d'activité et de relation avec les autres chiens. En général, un chien dépressif perd son enthousiasme pour se socialiser et jouer avec les autres chiens. Il présente également une claire apathie vis à vis de ses propriétaires et des autres êtres humains.

3

Il est même possible qu'il ait cessé de courir et qu'il commence à marcher plus lentement, en dépit du fait d'être un chien énergique. Habituellement, les chiens qui s'altèrent avant leur promenade, sautent et courent sans obéir à leur maître, agissent généralement ainsi parce qu'ils sont stressés ou anxieux en raison du manque d'exercice. Lorsqu'il se passe le contraire et que le chien ne veut réaliser aucune activité, nous parlons de dépression.

Comment reconnaître un chien dépressif - Étape 3
4

Les changements d'appétit sont un des symptômes les plus courants de la dépression canine. En général, les chiens dépressifs ont tendance à perdre l'appétit, provoquant une diminution considérable de leur poids. Cependant, tous les chiens, même dépressifs, sont différents, et beaucoup vivent le contraire, ils mangent en excès ou jusqu'à ce que la gamelle soit vide. Voyez si votre chien a cessé de manger ou s'il mange en plus grande quantité que normalement. Un symptôme qui a tendance à se présenter chez la plupart des chiens dépressifs est une augmentation de la consommation d'eau.

5

Un chien dans un état de dépression intermédiaire ou avancé, selon toute probabilité, va dormir beaucoup plus que ce qu'il devrait. Il est même possible qu'il occupe une grande partie de sa journée à dormir et à boire de l'eau. Cependant, comme avec les changements alimentaires, certains chiens dépressifs présentent des symptômes contraires, c'est-à-dire qu'ils n'arrivent pas à dormir.

Comment reconnaître un chien dépressif - Étape 5
6

Autre symptôme que peut présenter un chien dépressif est de pleurer ou de pleurnicher fréquemment sans raison apparente. De nombreux chiens ont recours à cela pour demander de l'aide de leur propriétaire et faire qu'on leur accorde plus d'attention. De même, ils peuvent présenter d'autres changements de comportement comme aller d'un côté à l'autre de la maison, se cacher quelque part, choses qu'auparavant ils ne faisaient pas. Il est important de prêter attention à ces symptômes, car il est possible que la cause de la dépression canine soit un manque d'attention de votre part.

7

Si votre chien présente un de ces symptômes et si vous pensez qu'il souffre de dépression, consultez un vétérinaire pour un examen et initiez le traitement approprié pour la combattre. Comme vous voyez, ces symptômes ne sont pas exclusifs à la dépression, il est donc possible au lieu de dépression, qu'il souffre d'une maladie ou d'une douleur physique. Voilà pourquoi il est essentiel qu'un professionnel examine votre chien afin de déterminer ce qu'il lui arrive.

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Comment reconnaître un chien dépressif, nous vous recommandons de consulter la catégorie Animaux de compagnie.

Écrire un commentaire sur Comment reconnaître un chien dépressif

Que vous a semblé cet article ?
1 commentaire
Fifi
Bon article, mais des solutions naturelles seraient les bien venues...

Comment reconnaître un chien dépressif
Image: pixabay.com
1 sur 3
Comment reconnaître un chien dépressif

Retour en haut